Merci aux anciens!

Kulturopoint 1er numéroEn fouillant un jour dans les archives, j’ai pu récolter quelques infos concernant les tous premiers Kulturos ! (image: première couverture du Kulturopoint, octobre 2001)

Un petit voyage dans le passé…

Il était une fois… ou plutôt il y a 15 ans à peine…Bon, fini de rire ! Il y a plus de 10 ans,  l’idée d’un fanzine était née. C’était en septembre 2000 au sein du collectif rock Rouge Brique. Après 5 numéros photocopiés en 1000 exemplaires sous le nom de CRB’zine, le mois d’octobre 2001 a vu paraître le tout premier Kulturopoint qui à l’époque était édité par la Maison des jeunes de Lodelinsart. Il s’agissait d’un mensuel gratuit, imprimé en 2500 exemplaires. Ce magazine était pris en main par une équipe de rédaction qui tout comme aujourd’hui restait ouverte à tout nouveau venu !

Les mots clés étaient: cultures jeunes, cultures alternatives, fun, débat, Charleroi, libre expression et l’un des objectifs (déjà à l’époque), était de mettre en valeur ce qui se passe au Pays Noir!

Et ça a continué jusqu’en 2007 avec un magazine par mois !

Mais les choses sont comme elles sont et toute bonne chose peut avoir une fin ! Le Kulturopoint pour des raisons budgétaires, n’a plus vu le jour pendant 3 ans ! La tristesse s’est abattue sur Charleroi, les artistes et rédacteurs n’avaient plus aucun espoir de voir leurs mots nourrir les fidèles lecteurs accros au Kulturopoint depuis des années.

Par chance, 3 années plus tard, quelques anciens ont décidés de faire revivre le mag. en proposant au Centre Ener’J de reprendre le projet. Au début ça n’a pas été facile car il a fallu tout repenser, tout réorganiser, élargir l’équipe, trouver à nouveau le budget … Mais le défit fut relevé et le Kulturo rendu aux carolos.

À présent, depuis février 2010, le magazine (devenu bimestriel) est à nouveau redistribué avec un vent nouveau. Il ne cesse d’évoluer grâce aux jeunes bénévoles qui s’investissent corps et âme dans ce projet qu’on espère à durée indéterminée !

Merci donc aux anciens pour cette belle initiative !

E.B.