Que pensent-ils de la culture à Charleroi?

Nous savons ce que nous pensons, mais nous ne savons pas toujours ce que pensent les gens. La question qui me préoccupait un soir, c’était de savoir: que pensent les autres de la culture à Charleroi? J’ai donc choisi volontairement 7 personnes d’univers, de villes, d’âges différents et leur ai posé  la question directement sur facebook 🙂 J’ai pris tellement de plaisir à lire tous les commentaires que j’ai voulu les partager avec vous.

Philippe, 23 ans (Aiseau-Presles)

« Je pense que la culture carolo à longtemps été masquée derrière l’image de la région de Charleroi. Il y a énormément d’initiatives au sein de la ville. Un bon nombre d’institutions culturelles placent leur confiance au sein de projets différents. Grâce à cette volonté, on peut sentir que cette culture émerge de l’image tenace de la région carolo.« 

Marie-Laurence, 43 ans, (Roux)

« La culture à Charleroi est relativement riche et les lieux culturels foisonnent. De l’Académie des Beaux Arts au Musée de la Photo (connu à l’étranger) en passant par le Conservatoire, les troupes de théatre, les bibliothèques, l’Eden et le site de Parentville. Les gens viennent souvent de l’extérieur pour découvrir tout cela dans notre métropole et c’est très bien. Ce qui est dommage, c’est que parmi les Carolorégiens, peu sont conscients du fait que l’on a tout ça ici, chez nous ! ». 

Isabelle, 26 ans (Namur)

« Pour moi : culture carolo = néant. Je pense que Charleroi est la poubelle de la Belgique. Je n’y ai trouvé que des chômeurs, voleurs, barakis, prostitués, etc. »

Marc, 49 ans (Dinant)

« J’ai découvert la culture carolo l’année dernière lors d’événements se produisant entre autre au Vecteur, Rockerill,… Mes impressions : originalité, convivialité, diversité et beaucoup de bonnes énergies ! »

Irène, 65 ans (Charleroi)

« Charleroi est une ville super vivante, bouillonnante de culture, pleine de projets menés par des jeunes (et des moins jeunes…) enthousiastes et dynamiques: Rockerill, le Vecteur, Incise, Thirsty-Four, Le Parc, l‘Ancre, Vie Fémine, Espaces citoyens, l’Eden (avec Fabrice aux commandes maintenant, ce sera encore mieux), le Bar des Anges « désacralisé » (dixit Micheline), sorry pour ceux que j’oublie. »

Véronique, 35 ans (Anderlecht)

« Je pense que l’offre culturelle carolorégienne est pléthorique et très riche. Il y a vraiement l’embarras du choix, tant en ce qui concerne le théâtre, que la musique, la danse ou les arts plastiques. Sans compter les soirées dansantes où l’ambiance est toujours très cool et bon enfant. Selon moi, à Charleroi, on s’amuse et on s’instruit. »

Catheline, 37 ans (Jumet)

« La culture carolo peut parfois révéler d’agréables surprises mais n’est malheureusement pas suffisamment populaire. On parle trop peu de certains endroits-clés (Musée de la photo, Resto-théâtre La Ruche, Eden, Geode, etc) et ce sont toujours les mêmes qui reviennent comme le Bois du Casier, Le Spiroudôme, le Sporting…En fait, on est plus axé sur le sport que sur la culture.« 

E.B.